Contact

+49 241 9560-0  Mail

  • 40627 Düsseldorf-Unterbach
    Kirche St. Mariä Himmelfahrt

    températur:
    18,3
    °C
    humidité:
    64,6
    %rF
    dernièr mesure:
    20:19
    h
  • 31134 Hildesheim
    Michaeliskirche

    températur:
    16,5
    °C
    humidité:
    65,7
    %rF
    dernièr mesure:
    20:17
    h
  • 40668 Meerbusch-Lank
    Kirche St. Stephanus

    températur:
    16,6
    °C
    humidité:
    64,4
    %rF
    dernièr mesure:
    20:19
    h
  • 52062 Aachen
    DOM

    températur:
    19,7
    °C
    humidité:
    69,7
    %rF
    dernièr mesure:
    20:17
    h
  • 50676 Köln
    Krypta Maria im Kapitol

    températur:
    14,9
    °C
    humidité:
    76,1
    %rF
    dernièr mesure:
    20:17
    h
  • 66346 Püttlingen-Köllerbach
    ev. Martinskirche

    températur:
    17,4
    °C
    humidité:
    68,2
    %rF
    dernièr mesure:
    20:15
    h
  • Eglise St.-Hubertus, Grosselfingen
    Chauffage d'église MAHRCALOR® année d'installation: 2010
  • Archives MAHR
    Données et plans de millier d'églises sont gardés dans nos archives
  • Eglise Petri à Lübeck
    Technique de réglage MAHR Actherm® pour 22.000 m³ de volume d'église
  • Sankt Johann, Denkingen
    Chauffage d'église MAHR 1978 – durable grâce à la qualité et à une maintenance régulière
  • Cathédrale et église Liebfrauen à Trèves
    Système de chauffage MAHR au patrimoine culturel universel de l' UNESCO
  • Eglise en hiver
    Une température de base assure la substance du bâtiment

Chauffages à air chaud

Construction:

L'air de l'église est aspiré par un ou plusieurs ventilateurs, épuré par un filtre, passé dans des surfaces de chauffage chaud et retransporté dans l'église. Bien sûr les installations peuvent être équipées de silencieux, de protections contre l'incendie etc...

En principe on distingue entre chauffage à air chaud central ou décentralisé. On parle de chauffage à air chaud central quand le chauffage de l'air est effectué à un endroit, c'est-à-dire de facon centrale. S'il s'agit d'un chauffage d'air décentralisé le chauffage de l'air s'effectue à différents endroits.

Les avantages de ce systême sont les suivants:

  • Si l'installation des canaux pour l'air est intacte (ainsi que l'isolation) la technique est bon marché et permet aussi de tempérer de facon constante le bâtiment et ainsi protège contre la condensation.
  • C'est en tout cas un réglage parfait et rapide.
  • L'adaptation de la technique de l'installation aux besoins de chaleur assure une température définie à un moment précis.
  • Une installation de filtrage adaptée contribue à la propreté de l'église
  • Selon l'équipement les chauffages à air chaud offrent la possibilité, par ex. en été ou après un office d'aérer avec l'air extérieur.

 

Les inconvénients du systême sont:

  • Selon le systême des frais d'investition plus élevés que dans d'autres systêmes peuvent se présenter.
  • Le filtrage contribue beaucoup à la propreté de l'église mais nécessite un nettoyage toutes les 4 ou 6 semaines. De cette facon la maintenance est plus importante pour l'utilisateur.


Souvent de vieux préjugés sur les chauffages à air chaud sont cités par les fabricants d'autres systêmes. Par soucis d'intégrité nous en donnons quelques uns ici et donnons quelques explications.

Préjugé:
»Par de tels ventilateurs la poussière et la saleté sont réparties dans l'église.«

Réponse:
Faux! Les mouvements naturels qui se produisent au cours d'une année dans une église (chauffés ou non) représentent des mouvements d'air beaucoup plus importants que ceux produits par le chauffage de l'air. Par une projection compétente une réalisation propre d'un chauffage à air chaud se produit directement au dessus d'une grille de chauffage à air chaud un mouvement d'air très sensible. Si on regarde au même moment quelle quantité de poussière et de saleté est filtrée par une installation correcte de l'air, on peut dire que grâce un chauffage à air avec filtre beaucoup moins de poussière et de saleté sont propulsées que sans un chauffage.

Préjugé:
Par un chauffage à air chaud des couches de température extrêmement hautes sont produites dans les églises.

Réponse:
Faux. Ce préjugé est basé sur des chauffages à air chaud très vieux (après la seconde guerre mondiale) qui travaillaient avec une température d'air non réglée et une seule installation de canal. Les installations d'aujourd'hui avec des canaux ramifiés ou un chauffage à air avec une technique de réglage moderne permettent de réduire les grandes différences de température entre le sol et le plafond.

Dans le cadre d'une recherche européenne des mesures ont été effectuées, en 2004, sur une installation Mahrcalor® et il a pu être prouvé que d'anciennes déclarations sur une couche de températures de 15 à 20 degrés dans les chauffages à air sont à bannir et tout à fait fausses. Des différences de température de seulement 1 à 2 degrès pour une hauteur de 15m! Ces différences de température minimales ont été constatées aussi dans l'église Michaeli à Hildesheim dans laquelle est installé un chauffage Mahr. Une expertise neutre de 2009 confirme que dans l'endroit haut de 16 m il y a une couche de température de moins de 1,5 K – une exellente valeur.

Préjugé:
Les équipements sont en danger et les orgues sont „surchauffées“:

Réponse:
Faux. Ces dangers ne sont pas réalistes. Le préjugé est venu du fait que jadis des courants d'air chaud ont été installés près de matériaux hygroscopiques (bois,,toile, cuir etc.)
Un chauffage trop élevé de l'église a conduit à des dommages à cause d'une réduction relative de l'humidité de l'air. Nos techniques de réglage actuelles sont capables d'éviter de telles erreurs.